Caté 03 – Confirmation (5ème Primaire)

Thème de l’Année : Témoins de l’Esprit

Choisir de faire Alliance avec Dieu à travers le troisième sacrement de l’initiation chrétienne : la Confirmation.

 

Catéchiste : Joële Laurent

J’espère que les vacances restent un beau souvenir et que la rentrée s’est bien passée.

Je me réjouis de vous retrouver pour continuer notre cheminement vers la confirmation qui aura lieu

le dimanche 19 mai 2019 à l’église de Limal à 10h30.  

Nous commencerons l’année par une messe festive ! Je vous donne rendez-vous, jeunes et parents, le dimanche 30 septembre à 10h45 à l’église. Je serai présente pour vous accueillir avant la célébration et répondre à toutes vos éventuelles questions. Je me réjouis également de partager un petit moment de convivialité avec vous autour d’un verre de l’amitié à la fin de l’Eucharistie.

Notre première réunion de l’année sera différente et je rêve de vous voir tous présents ! Nous participerons à la journée Transmissionorganisée le samedi 13 octobre de 9h15 à 17h à Rebecq spécialement pour les jeunes de 11 à 13 ans. Ils iront à la rencontre de témoins et participeront à un concert de louange avec le groupe « Feel God ». Pouvez-vous me confirmer la présence de votre fils.

Comme l’année dernière, les autres réunions auront lieu le dimanche à 9 h 55 dans la petite chapelle(à côté de l’église).

J’insiste très fort sur la présence des jeunes à l’Eucharistie !

Je vous communique déjà les dates de réunions pour que vous puissiez déjà les bloquer dans votre agenda :

 

21 octobre 2018

25 novembre 2018

9 décembre 2018

13 janvier 2019 et messe avec un invité spécial !

27 janvier 2019

17 février 2019

17 mars 2019

31 mars 2019

Mercredi 17 avril (les informations suivront)

28 avril 2018 toute la journée (les informations suivront)

4-5- mai 2018 retraite

19 mai 2019 confirmation

Cette année encore, nous vous demandons une participation de 25 euros à verser sur le compte de la paroisse (A.O.P BE83 0000 9872 8115 en mentionnant le nom et prénom de votre enfant).  Cet argent servira entre autres à acheter les livres et à prendre en charge des frais tels que la participation de votre enfant à la journée Transmission.

A très bientôt,

LA CONFIRMATION : Pourquoi ?

La confirmation vient affermir, fortifier, confirmer la grâce d’enfant de Dieu reçue au baptême.

Elle fait partie des trois sacrements par lesquels on devient catholique, membre de l’Église (baptême, confirmation, eucharistie).

Par le don du Saint Esprit en personne, la confirmation donne la force de témoigner de sa foi.

 

Pourquoi se faire confirmer ?

Le sacrement de confirmation est l’achèvement du baptême. Il nous donne les dons de l’Esprit Saint pour nous fortifier dans la foi et nous faire vivre pleinement la vie chrétienne unie au Christ. D’autre part, la confirmation, qui est donnée par l’évêque nous incorpore pleinement à l’Église; elle est un appel à un engagement plus personnel et à une mission de témoignage de la foi. La confirmation, comme le Baptême, imprime dans l’âme du chrétien une marque spirituelle ; c’est pourquoi on ne peut recevoir ce sacrement qu’une seule fois dans la vie.

 

Quelle est la différence entre la profession de foi et la confirmation?

La profession de foi et la confirmation ont toutes les deux un lien étroit avec le baptême, mais la relation est différente. La profession de foi consiste principalement dans le renouvellement personnel et libre des promesses du baptême, c’est un engagement humain. Elle confirme la profession de foi du baptême qui a été faite par les parents pour un baptême de bébé. La confirmation est un sacrement et, comme tout sacrement, c’est d’abord une action de Dieu. Dieu, par l’évêque, confirme la grâce du sacrement de baptême. Ce serait une erreur de voir principalement dans la confirmation un engagement qui « confirmerait » personnellement la foi professée par ses parents lors du baptême.

Est-il nécessaire d’être confirmé ?

Ce sacrement est nécessaire pour vivre une vie chrétienne authentique, car la force de l’Esprit est indispensable pour vivre en vrai témoin du Christ. C’est un manque important de ne pas avoir reçu tous les dons de l’esprit. De plus, il y a des cas ou la confirmation est obligatoire comme pour la mission de parrain ou marraine de baptême et de confirmation . Le code de droit canonique demande aussi que l’on n’admette pas au mariage des fiancés non confirmés sauf  » s’il existe un grave inconvénient  » . De fait, certaines paroisses exigent la confirmation pour le mariage. Cependant en France, ou la confirmation est conférée à l’adolescence, beaucoup de jeunes ne sont pas confirmés et il y aurait un grave inconvénient à exiger la confirmation. Certains diocèses demandent que ceux qui ont une responsabilité importante dans l’Église soient confirmés.

Comment se déroule la cérémonie de la confirmation ?

L’évêque est le « ministre ordinaire » du sacrement de confirmation. Lorsque l’évêque ne peut pas être présent, il délègue expressément ses pouvoirs à un prêtre, souvent son vicaire général, qui confirme à sa place. De plus, le saint chrême utilisé pour l’onction est toujours consacré par l’évêque. La cérémonie débute toujours par la liturgie de la Parole, le plus souvent c’est le récit de l’événement de la Pentecôte. La liturgie du sacrement commence par l’appel : chacun des confirmands est appelé par son nom, comme au baptême. Les confirmands font leur profession de foi qui renouvelle celle de leur baptême. Puis, l’évêque étend les mains sur l’ensemble des confirmands en demandant à Dieu de leur donner la plénitude des dons de l’Esprit. Ensuite, chaque confirmand est présenté à l’évêque par son parrain ou sa marraine qui met la main sur son épaule. L’évêque marque son front en traçant une croix avec l’huile parfumée, qu’on appelle le saint chrême. En même temps il lui dit cette parole « N. sois marqué de l’Esprit-Saint le don de Dieu ». Enfin, le rite du sacrement s’achève par un signe de paix amical, un geste d’amitié (la fameuse « gifle » !)